Prochainement

• La maladie de Lyme

Les tiques sont des insectes que l?on trouve majoritairement en forêts ou dans les herbes hautes. Et il faut savoir qu?elles sont porteuses d?une bactérie qui engendre la maladie de Lyme chez l?homme. Alors comment l?attrape-t-on ? Quels sont les (...)

Diffusions du 27 Août au 31 Août 2018

• Le centre de Traitement de l'Alerte (CTA)

Lors d'un accident grave, on pense à appeler les pompiers pour avoir de l'aide. Et c'est en composant les numéros 18 ou 112 qu'un opérateur sapeur-pompier vous répond. Derrière ces numéros d'urgence se cachent le Centre de Traitement de l'Alerte qui (...)

Diffusions du 20 Août au 24 Août 2018

• "Je suis témoin de..."

Si vous êtes témoins de situations comme un accident de la route, un choc électrique, un départ de feu ou encore une brûlure, il existe des gestes simples pour vous mettre en sécurité ainsi que vos proches. Peut-être que vous ne les connaissez pas (...)

Diffusions du 13 Août au 17 Août 2018

• Animaux : passeurs de maladies?

Aujourd'hui en France, deux foyers sur trois possèdent un animal de compagnie? Pour la plupart, les animaux domestiques ne présentent aucun danger sanitaire mais parfois il peut arriver qu'ils transmettent des maladies à l'homme? Alors quels types de (...)

Diffusions du 6 Août au 10 Août 2018

Douleur de l'enfant, l'hôpital avance


Depuis 30 ans, des progrès énormes ont été réalisés au sein des hôpitaux pour mieux prendre en compte la douleur chez l'enfant malade.
Aujourd'hui des associations comme Pédiadol, qui oeuvre pour la diffusion des données sur le traitement de la douleur de l'enfant ou l?association Sparadrap dont le docteur Daniel Annequin, anesthésiste est le président, mettent la lutte contre la douleur de l'enfant au coeur des réflexions.
Ce sont d'abord des avancées dans le domaine de la recherche mais aussi dans l'étude des comportements. Le docteur Annequin nous explique, cette semaine, dans Place à la santé, que le rôle des parents est primordial dans une prise en charge de la douleur suite à une opération, ou pour un traitement. Il nous précise qu'aujourd'hui, tout le monde a le droit de ne plus souffrir, à fortiori les enfants qui ont parfois des difficultés à se faire comprendre.
 
 
Une semaine d'émission du 6 Avril au 11 Avril 2015

La prise en charge évolue

l'émission du Lundi 6 Avril 2015

Les enfants ont ils le droit de ne pas souffrir?

l'émission du Mardi 7 Avril 2015

Les parents, des acteurs essentiels

l'émission du Mercredi 8 Avril 2015

La nuit, la douleur s'accentue

l'émission du Jeudi 9 Avril 2015

Une fondation pour lutter contre la douleur de l'enfant

l'émission du Vendredi 10 Avril 2015